Home » Santé au travail » Le wifi est-il dangereux pour la santé ?

Start here

Le wifi est-il dangereux pour la santé ?

De l’encre a coulé sur la dangerosité ou non du Wi-Fi. A en croire les uns, le revers de la médaille montre bien les effets pervers du progrès technique. Les autres, quant à eux, relativisent pour ne pas dire minimisent les risques qu’ils considèrent d’ailleurs comme éventuels. Pourquoi le débat est-il si brûlant au point que certaines affaires sont portées en justice pour dénoncer les effets néfastes du Wi-Fi sur la santé.

Est-ce parce que les champs magnétiques sont omniprésents sur notre planète qu’on veut absolument attirer l’attention sur ces phénomènes inconnus du grand public? Le fait est que beaucoup a été dit sans que la balance penche vers une opinion ou une autre. Les arguments n’arrivent pas à convaincre de façon définitive ni dans un camp ni dans l’autre. Quoiqu’aucune certitude ne puisse être dégagée, la prudence est tout de même de rigueur.

Qu’est-ce que le Wi-Fi?

Wi-Fi qui signifie Wireless Fidelity est un système qui permet la connexion à Internet et à différents appareils sans utiliser de câbles. Le principal avantage de son réseau est qu’il permet une grande mobilité.

Vous pouvez utiliser votre Smartphone ou votre ordinateur dans la totalité de la surface couverte. Son rayon peut atteindre plusieurs mètres dans un intérieur mais il peut couvrir des centaines de mètres à l’extérieur. En cas de zone non couverte à la maison, vous pouvez toujours installer un répéteur wifi.

L’appareil qui fonctionne en WiFi reçoit et/ou émet des ondes électromagnétiques. Il faut savoir qu’un appareil connecté reçoit et transmet des ondes électromagnétiques dont la fréquence est de l’ordre de 2400 MHz. La puissance de l’émission d’ondes électromagnétiques est fonction de la quantité de données échangées mais aussi du nombre d’utilisateurs connectés.

Pour que le WiFi fonctionne chez vous, vous devoir avoir un modem et d’un appareil pourvu d’un récepteur mais de nos jours, les ordinateurs, Smartphones et tablettes en sont déjà équipés. Le développement de l’ADSL et plus tard de la fibre a fait en sorte que le WiFi est d’une utilisation toujours en progression aussi bien en entreprise que chez les particuliers.

Les applications des ondes dans la vie quotidienne

Presque tous les appareils qui vous sont familiers émettent des ondes électromagnétiques. Ainsi, le Smartphone, l’ordinateur, la radio, la télévision, de même que le compteur électrique intelligent et la télécommande que vous manipulez quotidiennement utilisent ce type d’énergie.

La vie sociale de l’homme du IIIe millénaire baigne dans l’utilisation à grande échelle de ces ondes électromagnétiques car que vous alliez au café, au restaurant, à l’hôtel, à la bibliothèque ou dans les parcs, la connexion est souvent présente. Vous avez alors accès à Internet en toutes circonstances.

Chez vous, le Wi-Fi vous permet de gérer les objets du quotidien tels que les appareils électroménagers, les volets roulants ou autres caméras de surveillance, sans parler des consoles de jeux, des tablettes et des incontournables téléphones portables. En un mot, cette technologie est devenue indispensable dans le quotidien de la plupart des foyers.

Les menaces supposées et réelles sur la santé

danger wifi santé

Diverses études ont été menées pour connaître les effets de ces ondes électromagnétiques sur l’organisme humain car l’impact sur la vie économique et sociale de l’homme du XXIe siècle n’est plus à démontrer. Le Wi-Fi serait susceptible d’apporter divers maux car il serait cancérigène et perturberait le système hormonal sans parler des maux de têtes et des vertiges.

Il s’avère que l’utilisation prolongée et trop fréquente du portable a un effet localisé près de la tête. Il faut pourtant souligner que le risque de tumeur cérébrale ne pourrait concerner que ceux qui utilisent le téléphone portable à hautes doses.

Et comme le débat était déjà lancé, d’autres études ont porté sur d’autres sujets. Ainsi, l’exposition prolongée aux ondes Wi-Fi aurait des conséquences sur la qualité du sperme car les spermatozoïdes sont beaucoup moins mobiles, notamment pour ceux qui ont l’habitude de poser l’ordinateur portable sur les genoux.

Les argumenteurs avancent que les émissions de 2400 MHz parviennent à agiter des molécules d’eau. Quand on sait que le corps humain est composé pour 65% d’eau, les ondes ont alors forcément un impact sur l’organisme humain.

Le besoin de preuves irréfutables

Si certaines études tendent à insister sur le fait que le Wi-Fi serait cancérigène, facteur de stérilité et serait une menace pour le système immunitaire, les sceptiques demandent à voir les preuves irréfutables de ces assertions.

Le principal argument de ces sceptiques porte sur la durée de la puissance d’une onde. Les ondes véhiculées par le Wi-Fi sont d’une puissance trop faible pour constituer une réelle menace pour la santé.

Par ailleurs, plus l’onde se diffuse, plus elle croise des électrons qui constituent des obstacles à sa diffusion. La valeur du champ électromagnétique est considérablement réduite au-delà d’une cinquantaine de centimètres.

De plus, jusqu’à ce jour, les autorités scientifiques d’envergure planétaire reconnaissent qu’aucune preuve ne peut encore être avancée quant à sa nocivité sur l’organisme.

Les sceptiques réfutent dès lors l’argumentation sur l’apparition de l’électro-hyper-sensibilité (EHS). Cette maladie psychosomatique qui se manifeste par la fatigue, le vertige, les maux de tête, la difficulté à se concentrer et les acouphènes ne peut être a priori reliée à l’utilisation du Wi-Fi.

Contrairement aux ondes ionisantes (les rayons X, par exemple), il ne transporte pas assez d’énergie pour provoquer des lésions dans l’organisme. Il n’est pas assez puissant pour arracher des électrons aux atomes quand il pénètre dans le corps.

Les ondes radios qu’il véhicule sont de faible puissance – entre 0,1 watt et 1 watt – et ne constituent pas une menace sérieuse pour l’organisme.

Vivre avec son temps

Pour bon nombre de personnes, il est exclu de faire une croix sur le Wi-Fi sous le prétexte qu’il serait fauteur de nombreux problèmes de santé. Il est désormais impensable de s’en passer.

Quoiqu’il soit également impensable de croire à un risque zéro, verser dans le scénario catastrophe qui veut que la liste des troubles occasionnés par les ondes électromagnétiques soit interminable entraîne à être sceptique.

Sans sacrifier les accommodements apportés par le Wi-Fi, les mesures de sécurité qu’on pourrait prendre consistent à :

  • Limiter le temps d’exposition aux ondes électromagnétiques;
  • Ne pas placer le box dans la chambre à coucher;
  • Débrancher ou désactiver le Wi-Fi quand il ne sert pas.