Home » Stress » Le stress positif, qu’est-ce que c’est ?

Start here

Le stress positif, qu’est-ce que c’est ?

Le stress est souvent considéré comme mauvais, car il nous fait oublier un grand nombre de chose, trembler, mal respirer, etc. On le blâme souvent pour les échecs, cependant, il peut parfois être positif et nous aider à surmonter des obstacles, à condition d’être contrôlé, notamment lors d’examen ou de compétitions sportives.

Mais qu’est-ce que ce stress positif au juste, et comment faire pour l’utiliser et l’optimiser au mieux au quotidien ?

Le stress positif, qu’est-ce que c’est ?

Le stress positif, c’est une réaction de l’organisme lors d’un état dit d’alerte afin de s’adapter facilement à la situation vécue, tout en boostant les capacités de l’organisme et du cerveaux.

En bref, ce n’est rien d’autre que du stress comme on en subit tous, mais en quantité limité, et que l’on voit comme une chose qui va nous servir à nous booster dans nos activités.

Il faut tout de même noter qu’à l’origine, l’état de stress n’est pas un état négatif, mais bien une défense, du moins tant qu’il est contrôlé.

Comment se manifeste-t-il ?

Généralement, on entend souvent parler de « boule au ventre », ou d’une augmentation du rythme cardiaque, mais le stress positif, c’est aussi, et surtout, une poussée d’adrénaline dans le sang ! On a donc un regain d’énergie et de motivation pendant un court laps de temps, mais on peut aussi ressentir un état d’alerte omniprésent.

En quoi est-ce bénéfique ?

Le stress positif est bénéfique à bien des égards, mais voici les 7 grands aspects bénéfiques du stress :

  1. Le stress peut donner de l’énergie, notamment en faisant augmenter le taux d’adrénaline dans le sang.
  2. Le stress augmente la motivation lorsqu’il est vécu comme un challenge, un défi qu’il faut surmonter. C’est l’exemple type des sportifs qui utilisent leur stress afin de se motiver pour leurs compétitions.
  3. Le stress, en quantité limitée, améliore la mémoire et permet de plus facilement se rappeler de ce que l’on a appris et/ou étudié.
  4. Le stress permet d’apprendre et de développer ses capacités bien plus rapidement, car il provoque le développement de nouveaux neurones.
  5. Le stress permet une meilleure adaptation à l’environnement et la situation vécue.
  6. Le stress favorise le renforcement du système immunitaire en agissant sur les glandes surrénales, celles-ci libérant des hormones pouvant faire agir et se renforcer votre système immunitaire.
  7. Le stress rend plus social, comme le prouve une étude de l’université de Fribourg en 2012, et augmente l’envie d’aider et de partager.

Comment distinguer le stress positif du stress négatif ?

Si vous vous demandez comment distinguer un stress positif d’un stress négatif, c’est en réalité assez simple lorsque l’on se penche sur les divers symptômes de ceux-ci.

Stress positif :

  • Attention décuplée
  • Regain d’énergie
  • Mémoire augmentée

Stress négatif :

  • Attention focalisée sur la source de stress de façon négative
  • Tremblements
  • Bégaiements
  • Oublis
  • Augmentation intense de la tension et du rythme cardiaque
  • Bouffées de chaleurs ou frissons
  • Vertiges, voire perte de conscience
  • Insomnies
  • Fatigue profonde
  • Perte d’appétit
  • Grignotages

Comment optimiser le stress positif ?

stress positif

1. Gérer le stress

Pour optimiser le stress positif, il faut apprendre à le gérer.

Vous pouvez passer par un centre proposant une aide pour gérer son stress pendant un test, car ceux-ci proposent généralement diverses formations permettant d’apprendre à gérer et bien utiliser son stress, ou alors vous pouvez trouver des solutions par vous-même, celles-ci venant souvent avec l’expérience et plusieurs essais plus ou moins concluants.

2. Pratiquer la pensée positive

Afin d’optimiser le stress positif et éviter qu’il se transforme en stress négatif, la pensée positive est une excellente solution, pratiquée par de nombreux sportifs de haut niveau, tels que Michael Jordan qui ne pensait jamais à l’échec lors d’un lancer.

Il faut que vous vous disiez que tout ira bien, que vous vous répétiez que vous êtes prêt et ferez une bonne présentation, réussirez votre entretien d’embauche ou arriverez à vos objectifs lors d’une compétition.

Mais surtout, il faut que vous évitiez les pensées négatives et les « Mais ils vont penser que ».

3. Pratiquer un sport doux et relaxant

Encore une fois, si vous souhaitez éviter de transformer votre stress positif en quelque chose de négatif, alors mieux vaut pratiquer un sport doux et relaxant afin de canaliser votre stress.

Par exemple, dans les sports les plus connus, la méditation, le yoga ainsi que le Tai Chi permettent d’apprendre à se maîtriser et à maîtriser son esprit, rendant la gestion et diminution du stress bien plus simple.

De plus, ces sports apprennent aussi à contrôler sa respiration, une chose importante afin de diminuer le stress quand celui-ci devient trop important.

4. S’entraîner

Le mieux pour gérer le stress et le rendre positif reste l’entrainement.

Si vous devez passer un examen oral, pratiquez avec des amis ou des membres de votre famille, si vous avec une compétition importante, alors entraînez vous plus, ou trouvez une compétition moins importante afin de vous entraîner.

Sources :

Stress rend social : https://www.psychologie.uni-freiburg.de/abteilungen/psychobio/team/publikationen/stressandprosocialbehaviour