Home » Santé au travail » L’importance du choix de la chaussure de sécurité dans la protection du salarié au travail

Start here

L’importance du choix de la chaussure de sécurité dans la protection du salarié au travail

Une tenue de travail se compose généralement d’une paire de chaussure de sécurité, de vêtements de travail et d’équipements de protection individuelle si la nature de l’activité en requiert.

Tous ces éléments qui composent la tenue de travail renforcent la protection du salarié.

En revanche, il peut subir l’inconfort d’un vêtement ou d’une paire de chaussure de sécurité. Pour améliorer la protection des travailleurs en France (et ainsi limiter le nombre d’accidents de travail), le code du travail précise dans l’article R4323-95 que « les équipements de protection individuelle et les vêtements de travail mentionnés à l’article R. 4321-4 sont fournis gratuitement par l’employeur qui assure leur bon fonctionnement et leur maintien dans un état hygiénique satisfaisant… ».

Le coût de la tenue de travail, ou du moins celui des équipements obligatoires à la sécurité de l’employé, est donc supporté par l’employeur.

Parmi les chaussures de sécurité et les vêtements de travail fournis par l’employeur, les chaussures semblent poser davantage de problèmes de confort aux salariés.

En effet, beaucoup d’employé ont du mal à trouver une paire de chaussure de sécurité qui soit à la fois adaptée à leur activité et confortable. A travers cet article, nous allons décrire comment choisir une chaussure de sécurité qui combine à la fois confort et protection optimale.

Le choix d’une chaussure de sécurité

Le choix d’une chaussure de sécurité est très important et comprend de nombreux critères de sélection qui diffèrent selon les personnes.

L’un des premiers critères à prendre en compte est l’environnement de travail et les risques qui sont présents. Ce critère déterminera les normes complémentaires que doit posséder la chaussure de sécurité pour assurer une protection optimale à son utilisateur.

La norme principale (S1, S2, S3…etc) est conditionnée par le niveau d’humidité présent dans votre milieu. En effet, une chaussure de sécurité S3 sera beaucoup plus résistante à l’eau qu’une chaussure normée S1P. Le choix de la norme principale impacte fortement la durée de vie de vos chaussures de sécurité.

Comment choisir une chaussure de sécurité confortable

Le confort d’une chaussure de sécurité peut varier en fonction des utilisateurs. Les quelques critères importants à prendre en compte lors de la sélection d’une chaussure de sécurité sont :

  • Son poids : Pour une pointure 42, privilégiez des chaussures de sécurité pesant moins de 600 grammes pour des basses et moins de 700 grammes pour des chaussures montantes.
  • La largeur : Indiqué par la notion de Mondopoint, la largeur de la chaussure est importante, notamment pour éviter de ressentir une compression du pied ou encore pour éviter le frottement des orteils contre la coque de protection. Si vous avez un pied large, privilégiez le Mondopoint 11.
  • La taille : Comme lorsque l’on choisit des chaussures de loisirs, la taille de la chaussure doit correspondre à la taille de votre pied.

D’autres critères peuvent également être pris en compte dans le choix d’une chaussure de sécurité confortable. Ces critères concernent la présence ou non d’une technologie textile. Ainsi, nous préconisons de choisir une chaussure de sécurité possédant :

  • Des absorbeurs de chocs au niveau du talon (permettant de diminuer les chocs lorsque le pied touche le sol).
  • Une semelle anti-perforation en textile / kevlar (pour gagner en souplesse notamment si vous êtes régulièrement amené à travailler à genoux).
  • Un intérieur composé de tissu respirant comme le tissu mesh par exemple, (pour permettre une évacuation rapide de l’humidité liée à la transpiration).
  • Une semelle Vibram qui permet également une meilleure absorption des chocs.

La meilleure façon de juger du confort d’une chaussure de sécurité est de l’utiliser durant quelques temps. En effet, une chaussure de sécurité a parfois besoin d’être portée durant une certaine période pour s’adapter à la forme de votre pied.

Comment choisir sa norme ?

Vous souhaitez acheter des chaussures de sécurité mais ne connaissez pas la norme dont vous avez besoin ? Pas de panique, les normes de sécurité d’une chaussure de sécurité sont assez faciles à comprendre. Les normes se décomposent en deux familles : la norme principale et les normes complémentaires.

Une paire de chaussure de sécurité possède en général une seule norme principale qui renseigne sur les capacités de protection intrinsèque du produit (semelle antidérapante, coque de protection, semelle anti-perforation, capacité antistatique, déperlance, imperméabilité…etc.).

SB, S1, S1P, S2, S3, S4 et S5 sont les différentes normes principales et vont de la protection la plus basique (SB = coque de protection, semelle antidérapante, absorption d’énergie et semelle résistante aux huiles et hydrocarbures) à la protection la plus complète (S5 = coque de protection, semelle antidérapante, absorption d’énergie, semelle résistante aux huiles et hydrocarbures, imperméabilité, capacité déperlante, semelle extérieure antistatique et semelle anti-perforation).

Plus la protection est élevée, plus la chaussure est résistante à l’eau. Les chaussures S1P par exemple ne seront pas du tout adaptées à un travail dans un milieu humide, et leur durée de vie sera donc amoindrie.

Choisissez des chaussures de sécurité adaptées en quelques clics seulement

En revanche, si vous ne souhaitez pas passer du temps à essayer de trouver quelle norme pourrait être recommandée pour votre activité, MODYF a créé un sélecteur de chaussure de sécurité.

Il suffit d’indiquer votre genre, votre pointure, votre activité et le niveau d’humidité généralement présent sur votre/vos lieu(s) de travail et vous accédez à un listing de toutes les chaussures de sécurité wurth qui sont adaptées ou recommandées à votre activité.

Une fois que vous avez atteint ce listing, il est possible de trier les résultats par type de chaussure, par marque, par largeur etc… plutôt pratique lorsqu’on ne connait pas toute la terminologie autour des normes de protection.