Home » Santé au travail » Comment prendre soin de ses oreilles au travail ?

Start here

Comment prendre soin de ses oreilles au travail ?

La perte d’audition touche de plus en plus de personnes en France, même chez les plus jeunes, et il est aujourd’hui estimé que plus de 10 millions de Français souffrent d’une perte légère à sévère d’audition.

Il existe de très nombreuses causes à cela, et l’une que l’on soupçonne le moins est le travail.

Entre les sons trop intenses et un manque de protection, la surdité liée au travail ne cesse d’augmenter.

Cependant, il existe des solutions contre cela, et nous vous en donnons une liste pour que, vous aussi, vous puissiez protéger votre ouïe au travail !

Quels sont les métiers les plus concernés par la perte d’audition ?

Il existe quelques métiers qui sont plus concernés par la perte d’audition que d’autres, et tous ont leurs propres raisons.

Pour vous donner quelques exemples, voici les 4 types de travailleurs les plus touchés (vous pouvez aussi consulter notre article comment travailler en silence).

1/ Les ouvriers de la construction

Les ouvriers travaillant dans la construction sont probablement les premiers touchés par la surdité et les problèmes d’audition liés au travail.

En fait, une étude canadienne a même démontré que ces problèmes d’ouïe liés à l’utilisation de machines et d’engins dans les chantiers touchent au final 95 % des ouvriers.

2/ Les musiciens

Le métier de musicien n’est pas de tout repos, mais de plus, il s’agit aussi d’un métier à risque pour l’audition.

En effet, l’exposition permanente au bruit causé par les instruments lors de répétitions et concerts provoque chez les musiciens une perte d’audition lente, certes, mais qui peut à terme devenir un véritable handicap, dans leur métier comme dans leur vie.

3/ Les agriculteurs

Vous êtes étonnés de voir les agriculteurs dans la liste ? Pourtant leur travail les amène souvent à se servir de machines telles que des moissonneuses, des tracteurs, des compresseurs ou encore des affûteuses, et ces appareils sont extrêmement bruyants, avec plus de 85 dB dans tous les cas !

De nombreux agriculteurs souffrent soit d’acouphènes, soit d’une perte d’audition légère à moyenne.

4/ Les pompiers

Avec les sirènes, mais aussi les machines et outils utilisés au quotidien pour leurs interventions, les pompiers souffrent régulièrement de traumatismes sonores entraînant une perte d’audition qui peut parfois s’avérer sévère et mettre à terme à leur carrière.

Quels sont les risques liés à une perte d’audition ?

Une perte d’audition peut sembler anodine dans la plupart des cas, mais il faut cependant noter qu’elle peut avoir des conséquences assez importantes selon son niveau.

Vous pourriez par exemple avoir des problèmes pour exécuter votre travail dans des conditions normales, mais vous augmentez aussi le risque d’accident de travail (ou en dehors), car vous ne pourrez pas entendre correctement ce qui vous entoure.

De plus, il faut noter qu’une perte d’ouïe peut aussi, à terme, pousser à l’isolement ainsi qu’à une perte de confiance en soi, voire même développer une dépression, pour ne citer que les principaux risques.

Un petit conseil, n’attendez pas qu’il soit trop tard pour faire un bilan auditif ! Vous pouvez d’ors et déjà vous rendre sur des sites spécialisés comme maison appareil auditif pour faire un devis afin d’avoir accès aux meilleurs prix pour des appareils auditifs de grandes marques.

Quelles sont les solutions pour lutter contre les pertes d’audition au travail ?

Pour éviter les pertes d’audition au travail, il n’y a pas vraiment de secret : il faut protéger vos oreilles correctement.

Si vous faites un métier où vous êtes soumis à des sons dépassant les 80 ou 90 dB, alors pensez à vous équiper d’un casque antibruit, comme sur les chantiers, ou envisagez un casque à réduction de bruit si vous devez être en mesure d’entendre ce qui vous entoure, ce que ce dernier vous permettra tout en réduisant les nuisances sonores de manière considérable.

D’un autre côté, pensez à prendre des pauses régulières afin de laisser le temps à vos oreilles de se reposer, surtout si elles sont exposées aux sons intenses ou répétitifs toute la journée.

Enfin, dès que vous repérez des indices d’une perte d’audition, passez directement faire un test d’ouïe auprès d’un spécialiste, et si vous avez besoin d’un appareillage, alors n’hésitez pas !

À l’heure actuelle, 80 % des Français souffrant de troubles de l’audition ne portent pas d’appareils, alors que ceux-ci peuvent grandement améliorer la situation, et peuvent même aider à ralentir la perte d’audition dans certains cas.

Comment repérer une perte d’audition ?

Il y a plusieurs petits détails qui peuvent vous aider à repérer une perte d’audition, tels que :

  • Augmenter systématiquement le volume de vos appareils
  • Avoir des difficultés à entendre des sons lointains
  • Avoir des difficultés à suivre une conversation, surtout lorsque l’environnement est bruyant
  • Demander de répéter à plusieurs reprises
  • Avoir du mal à comprendre des voix assez aiguës